Histoire du blason communal

Blason La Bouilladisse

Blason La Bouilladisse

Le blason de la commune rappelle sa double naissance et ses origines les plus lointaines. Deux lettres B dont l’une est inversée se font face : initiales de La Bourine et de La Bouilladisse.
Un loriot perché sur une branche d’olivier rappelle les armoiries d’Auriol. Les bandes sang et or sont celles de la Provence.
A sa création, elle prit le nom de La Bourine, quartier central où fut installée  la première Mairie et où se trouvait déjà l’église construite le 18 janvier 1782, ouverte au culte début 1783. L’église actuelle a été construite en 1911.
L’étymologie de LA BOURINE viendrait de lièvre : pays de lièvre (leborina).
La commune prit l’appellation de LA BOUILLADISSE le 26 mai 1909, nom du quartier  d’où sortait en « bouillonnant » la source de la FOUX, appelée Bouilladoux.

C’est par arrêté du 6 juillet 1880 que le Président de la République Mr Jules Grévy accorda l’autonomie communale à La Bourine, quartier détaché d’Auriol.

Les 9 maires de La Bouilladisse

Maire Velin

Le premier maire : Alphonse VELIN, élu le 19 septembre 1880 (il décédera en 1882), offre la première Mairie au premier étage d’une maison qu’il possède au quartier de la Chapelle.

Maire Imbert

Le second maire : Joseph IMBERT, élu en septembre 1882, lancera l’idée de construire une nouvelle Mairie et une école.

Maire Suzanne

Le troisième maire : Marius SUZANNE, élu en 1888, inaugurera la nouvelle Mairie et les écoles le 14 juillet 1889.

Maire Michel

Le quatrième maire : Jean Baptiste MICHEL, élu en 1896, demandera et obtiendra à ce que La Bourine devienne LA BOUILLADISSE.

Maire Cazalic

Le cinquième maire : Célestin CAZALIC, élu en 1913, va acquérir le terrain sur lequel sera réalisé la nouvelle Mairie en centre ville.

Maire Négrel

Le sixième maire : Nicolas Négrel, élu en 1922, réalisera le nouvel Hôtel de Ville qui sera inauguré le  29 avril 1934.

Maire Gautier

Le septième maire : Isidore GAUTIER, élu en 1945 (conseiller général du canton de Roquevaire de 1957 à 1976), réalisera entre autre : l’école Santucci, la cantine scolaire, le transport scolaire, le corps des sapeurs pompiers, la collecte des ordures ménagères ou encore la colonie de vacances de Thoard.

Maire Pellissier

Le huitième maire : Francis PELLISSIER, élu en 1971 (conseiller général du canton de Roquevaire de 1976 à 2008), réalisera l’école maternelle Isidore Gautier, le boulodrome, le centre culturel, le foyer sportif, les courts de tennis, le bureau de poste, le gymnase, la crèche, le centre technique et la médiathèque.

Maire Jullien

Le neuvième maire : André JULLIEN, élu en 1998, réélu en 2001, 2008 et 2014 (vice président de la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile), réalise durant ses mandats le restaurant scolaire, le groupe scolaire des Hameaux au Pigeonnier, les logements sociaux, la salle de danse, lancement du tri sélectif, l’adhésion à l’Agglo, lancement des grands projets de territoire (lycée, Val’tam…).